Mes débuts dans la bande dessinée

Ma première BD publiée fut une histoire courte intitulée « L’inspecteur Iiik Iiiik ». Une histoire publiée dans un encart nommé « Castar Magazine » placé dans le Spirou Magazine pour le lancement de la série « Ludo » de Pierre Bailly et Denis Lapierre. Le scénariste est Denis Lapierre.

Les thèmes et les sujets que j'aborde

Il me semble que ces derniers temps je ne fais que parler des femmes. De la féminité en général, de leurs places dans notre monde occidental. Des inégalités hommes/femmes, mais aussi des relations entre les deux sexes. Ma BD moyenâgeuse « Le Royaume » a pour personnage principal une féministe avant l'heure. J'ai réalisé une BD éroticocomique qui transforme un homme macho en femme de ménage. Et les projets sur lesquels je travaille actuellement tournent tous autour de la féminité. Par exemple je suis en train de réaliser un Spirou... Et bien je place Spirou en face de toutes sortes de femmes aussi différentes les unes que les autres : femme forte, femme d'affaire, femme soumise, femme ambitieuse, femme méchante, mères, filles, etc.

Les auteurs qui m’inspirent et pourquoi

D'abord Peyo pour la clarté de son dessin et de sa mise en scène. Moebius pour l'incroyable habileté de son trait. Gus Bofa pour la poésie lugubre de son univers.

Mon style, mon approche graphique

J'ai toujours un peu de mal à me définir moi-même parce que j'ai le nez dedans. Il faut du recul pour se regarder. Mais je crois être un dessinateur cartoon, mais un peu réaliste. Je suis certainement un héritier de l'école franco-belge.

Pourquoi la bande dessinée

Je viens de l'animation où il faut un temps dingue et beaucoup de monde pour raconter une histoire. En BD, je suis seul, je profite d'une liberté totale et cela avance vite. Je suis un dessinateur qui raconte des histoires. En BD je peux vraiment être cela.